Sept conseils pour être un bon vendeur

La vente est un travail passionnant, car elle permet de travailler avec des personnes diverses et d’être à l’écoute de leurs besoins. Bien sûr, pour être un bon vendeur, vous devez tenir compte de certains détails importants. Voici quelques conseils qui vous aideront à devenir un bon vendeur.

1. Soyez fidèle à ce que vous êtes

Si vous faites ce travail, c’est que vous aimez les gens et que vous aimez travailler avec le public. Donc soyez positif,  sincère et humain, autant que possible. Ne portez pas de masque avec une mauvaise attitude. Vos clients le comprendraient et ne voudraient plus faire affaire avec vous.

2. Soyez attentif aux besoins de vos clients

Ne vous limitez pas à parler de vos produits. En tant que bon vendeur, vous devez être à l’écoute des besoins de vos clients pour qu’ils vous fassent confiance. Il est important de leur donner ce qu’ils veulent vraiment. Un client attend avant tout qu’on résolve ses problèmes. La vente doit être le moyen d’y arriver. Ce n’est donc pas une fin en soi.

3. Soyez bien informé

Quel que soit le domaine dans lequel vous travaillez comme vendeur, vous devez être bien conscient de ce que vous vendez. Vous devez vous mettre à jour périodiquement et pouvoir répondre à toutes les questions de vos clients. Si vous ne connaissez pas vos produits ou services, vous risquez de perdre la confiance de vos clients.

4. Restez calme

Si vous êtes nerveux comme vendeur, vous risquez de stresser votre client. Vous devez essayer de parler lentement et clairement. Ayez un bon ton de voix, ni trop fort ni trop faible. Prenez le temps de respirer pendant que vous parlez et exposez vos arguments de vente.

5. Trouvez le meilleur moyen de présenter un produit ou un service

Recherchez des concepts intéressants pour apporter le produit ou le service au client. Trouvez le meilleur moyen de vendre votre produit. Profitez de ses atouts et de ses aspects positifs. N’hésitez pas à être original..

6. Ayez confiance en vous

Si vous ne vous faites pas confiance, ce sera la même chose pour vos clients. La confiance se transmet. Pour vous assurer que vos clients ont assez de confiance pour acheter vos produits et services, vous devez être le premier à montrer qu’ils ont des raisons de croire en vous.

7. Soyez attentionné avec vos clients

Il est important de satisfaire votre client. Par exemple, s’il s’agit de vente en magasin, lui donner la bienvenue avec un sourire, lui demander si vous pouvez l’aider, lui dire que vous êtes à sa disposition s’il en ressent le besoin, font parties du b-a-ba.

Si vous vous comportez toujours de la même manière, vous obtiendrez toujours le même résultat.

Un jour, un ami m’a raconté comment il avait toujours eu du mal à perdre du poids. Mais plus il voulait maigrir, plus il prenait du poids et il était toujours déçu au moment de se peser, sachant qu’il n’avait pas maigri ou pire, qu’il avait pris davantage de kilos.
D’une certaine manière, il n’était jamais surpris par ces résultats. Vouloir perdre du poids n’était pas suffisant.
Puis il me racontât comment quelques années auparavant, il s’était marié et comment, quelques semaines avant son mariage, il avait paniqué lorsqu’il avait essayé son costume de mariage. Certainement les vêtements les plus importants et les plus chers de votre vie. Motivé, il s’inscrivit alors dans un gymnase pour perdre quelques kilos. Avec succès…
Il était évidemment très heureux quand il réussit à mettre son costume facilement.
Ce fut un très beau mariage… la lune de miel de même… mais Noël arriva, et très vite avec, l’excuse de ne plus faire d’exercice de façon régulière.
Il se promettait souvent, « demain j’irai à la gym ou ce week-end, ou pendant les vacances », mais il reportait sans cesse la date limite. Et plus il le remettait à plus tard, plus il était nerveux à l’idée de reprendre le sport.
Un dimanche, sa femme (qui était toujours présente quand il se plaignait ou qu’il cherchait des excuses pour ne pas aller au gymnase), lui suggéra de faire une promenade. Arrivés « par hasard » devant le gymnase, elle lui tendit son sac de sport. Le prenant par surprise, il n’eut pas d’autre choix que d’entrer. Cependant, et sans l’avouer à sa femme, il apprécia vraiment cette session de sport.
L’initiative de son épouse lui permit de se rendre compte que se concentrer sur son poids était inutile, se plaindre également et qu’en fait, s’il agissait toujours de la même manière, rien ne changerait jamais.
De fait, si vous agissez toujours de la même manière, vous obtiendrez toujours les mêmes résultats. Si vous n’êtes pas conforme avec ces résultats, il est temps de changer votre façon d’agir.

Comment trouver le travail dont vous rêvez ?

Entre la peur du changement ou bien tout simplement la difficulté à savoir ce que l’on veut vraiment, il est parfois difficile de trouver le travail idéal. Je vous propose donc quelques pistes.

1. Concentrez-vous sur vos valeurs.

Quelles sont les choses vraiment importantes dans votre vie? Si vous répondez l’argent, il y a généralement d’autres valeurs cachées derrière celui-ci (telles que la sécurité, le pouvoir, l’indépendance …). Votre projet de travail doit donc être en accord avec vos valeurs fondamentales afin d’éviter certaines déconvenues.

2. Demandez-vous : Qu’est-ce que je veux garder de ma vie actuelle?

Généralement, la peur du changement nous paralyse, nous empêche d’agir et de lancer de nouveaux projets. Au lieu de vous concentrer sur ce qui pourrait changer, demandez-vous simplement quelles sont les choses que vous aimez de votre vie actuelle et que vous ne voulez pas perdre. Assurez-vous de faire le nécessaire pour garder ces aspects positifs et prise de décision du changement sera beaucoup plus facile.

3. Établissez un profil de votre travail idéal.

En tenant compte de la liste de vos valeurs et des choses que vous voulez sauver de votre vie actuelle, essayez d’établir un profil général de votre travail idéal sans vous focaliser sur un seul. Par exemple: « ma valeur principale est la famille, je veux avoir du temps pour le passer avec mes enfants, mon travail futur aura des horaires flexibles pour consacrer du temps à ma famille ».

4. Gardez l’esprit ouvert.

Considérez le changement de travail comme un objectif à moyen terme, gardez l’esprit vif pour profiter de toutes les occasions de votre vie quotidienne pour vous concentrer sur votre travail futur. Par exemple, vous voulez ouvrir une entreprise sans savoir vraiment ce que ce serait. Profitez des achats du week-end pour voir comment fonctionnent les magasins, quelles sont les choses que vous aimez, etc.

5. Choisissez un mentor.

Choisissez une figure, vivante ou non, connue ou anonyme, qui puisse être une référence ou un exemple pour vous. Et lorsque vous faites face à une situation délicate, demandez-vous simplement: que ferait-il / elle à ma place? Comment gérerait-il la situation ? Voir votre situation d’un point de vue externe, du point de vue d’une personne qui réussit, vous aidera à prendre la bonne décision.

6. N’ayez pas peur de vous tromper.

Une étude récente indique que les personnes qui créent une entreprise ont en moyenne deux expériences de travail défectueuses avant d’ouvrir une entreprise prospère. Donc, le plus important est de ne pas perdre courage, de ne pas craindre l’erreur, mais d’en tirer des leçons, de s’améliorer chaque jour.