Comment être heureux au travail ? – Sept astuces pour être un travailleur heureux

Savoir être heureux au travail est un élément important pour rendre notre vie meilleure et plus complète. L’un des principaux facteurs de stress provient du fait d’exercer un travail qui nous demandent beaucoup. Parfois, nous en oublions même notre propre bonheur. Le bonheur est un choix. Quel que soit votre poste, si vous décidez d’être heureux, vous y arriverez. Mais pour obtenir ce bonheur au travail, il est important de suivre certaines règles fondamentales.

1. Soyez positif.

Éloignez-vous des conversations négatives ou des rumeurs. Rappelez-vous que la négativité est contagieuse. Évadez-vous des environnements lourds et des émotions négatives chaque fois que vous le pouvez. Au contraire, recherchez des personnes qui transmettent de bonnes vibrations. Vous verrez rapidement comment on réussit à transmettre sa joie et sa motivation à l’autre.

2. Organisez-vous.

Ne vous laissez pas vous submerger par l’accumulation de tâches. Essayez de mieux organiser votre temps et votre emploi du temps. Mieux vaut avoir trois tâches programmées par jour et les faire que d’en programmer huit pour n’en faire que cinq. Dans le premier cas, le sentiment d’avoir atteint 100% de ses objectifs quotidiens est beaucoup plus puissant.

3. Construisez de solides amitiés professionnelles.

De bonnes relations et de bonnes amitiés vous permettront de vous sentir bien là où vous travaillez. Ils vous donneront la motivation nécessaire pour aller au travail sans douleur.

4. Utilisez l’humour.

L’humour et le rire sont des armes fatales pour contrer les situations tendues. Face à un conflit, l’humour est souvent la clé pour sortir du combat sans que personne ne soit blessé.

5. Acceptez les critiques.

Oubliez l’idée de vouloir faire les choses parfaitement. La perfection n’existe pas. Alors, évidemment, vos actions peuvent être sujettes à des critiques. Acceptez-les de manière positive. Remerciez la personne qui vous l’exprime. C’est l’occasion de s’améliorer.

6. Faites quelque chose pour vos collègues.

Une entreprise est comme une équipe de football. Tout le monde a le même intérêt à gagner. Ne vous limitez pas à faire seulement vos tâches, sous prétexte que le travail des autres ne vous concerne pas. Si vous travaillez avec eux, vous participerez à la promotion d’un modèle de solidarité dont vous bénéficierez bientôt.

7. Combattez le stress.

Le travail est la principale source de stress de la vie. Pratiquer un sport ou avoir un loisir vous permettra de vous rendre au travail moins tendu.

Si vous vous comportez toujours de la même manière, vous obtiendrez toujours le même résultat.

Un jour, un ami m’a raconté comment il avait toujours eu du mal à perdre du poids. Mais plus il voulait maigrir, plus il prenait du poids et il était toujours déçu au moment de se peser, sachant qu’il n’avait pas maigri ou pire, qu’il avait pris davantage de kilos.
D’une certaine manière, il n’était jamais surpris par ces résultats. Vouloir perdre du poids n’était pas suffisant.
Puis il me racontât comment quelques années auparavant, il s’était marié et comment, quelques semaines avant son mariage, il avait paniqué lorsqu’il avait essayé son costume de mariage. Certainement les vêtements les plus importants et les plus chers de votre vie. Motivé, il s’inscrivit alors dans un gymnase pour perdre quelques kilos. Avec succès…
Il était évidemment très heureux quand il réussit à mettre son costume facilement.
Ce fut un très beau mariage… la lune de miel de même… mais Noël arriva, et très vite avec, l’excuse de ne plus faire d’exercice de façon régulière.
Il se promettait souvent, « demain j’irai à la gym ou ce week-end, ou pendant les vacances », mais il reportait sans cesse la date limite. Et plus il le remettait à plus tard, plus il était nerveux à l’idée de reprendre le sport.
Un dimanche, sa femme (qui était toujours présente quand il se plaignait ou qu’il cherchait des excuses pour ne pas aller au gymnase), lui suggéra de faire une promenade. Arrivés « par hasard » devant le gymnase, elle lui tendit son sac de sport. Le prenant par surprise, il n’eut pas d’autre choix que d’entrer. Cependant, et sans l’avouer à sa femme, il apprécia vraiment cette session de sport.
L’initiative de son épouse lui permit de se rendre compte que se concentrer sur son poids était inutile, se plaindre également et qu’en fait, s’il agissait toujours de la même manière, rien ne changerait jamais.
De fait, si vous agissez toujours de la même manière, vous obtiendrez toujours les mêmes résultats. Si vous n’êtes pas conforme avec ces résultats, il est temps de changer votre façon d’agir.

Comment trouver un équilibre entre vie personnelle et professionnelle ?

La séparation de la vie professionnelle et de la vie personnelle peut représenter un vrai problème, sans solution apparente. Beaucoup de gens se plaignent de la façon dont la vie professionnelle mange une partie de leur vie personnelle et vice versa. D’où l’importance d’atteindre un équilibre qui vous permettra de vous sentir pleinement satisfait par chaque aspect de votre vie.

Cet équilibre est fondamental pour une raison simple : l’être humain est un être intégral. Vous ne pouvez pas vous diviser en deux personnes qui seraient l’une focalisée sur des préoccupations purement personnelles et l’autre professionnelles. Donc, toutes les décisions que vous prenez affectent tous les aspects de votre vie. Tout l’enjeu consiste à trouver l’harmonie dans cette combinaison. Vous ne pouvez pas prétendre mettre en place un nouveau projet professionnel sans penser à la façon dont celui-ci affectera votre vie personnelle, votre famille, vos relations sociales.
Vous devez également vous demander ce que vous voulez atteindre avec ce nouveau projet. Quelles sont les valeurs que vous souhaitez satisfaire derrière l’objectif proposé ? Par exemple, si vous avez l’intention de créer une entreprise pour générer plus de revenus et ainsi offrir une vie plus confortable à votre famille, vous devez être clair sur le fait que ce nouveau projet peut consommer beaucoup de votre énergie et de votre temps, et au final ne pas vous permettre de profiter pleinement de votre famille. Il peut exister ici une contradiction qui doit être résolue. Si la famille est l’une de vos valeurs centrales, comment pensez-vous combiner un projet professionnel qui, certes, peut profiter économiquement à votre famille, tout en vous interdisant de profiter d’avantage d’elle ? Cette réflexion approfondie sert à détecter d’éventuelles contradictions et vous permettra ainsi de définir plus clairement vos priorités.
Pour cette raison, vous devriez considérer le travail comme faisant partie de votre projet de vie. Il ne peut jamais être limité à un seul moyen de subsistance. Comment pouvez-vous imaginer passer la majeure partie de votre temps, durant au moins 40 ans, à faire quelque chose que vous n’aimez pas ? Il est strictement impossible de prétendre se développer harmonieusement en tant qu’être humain dans ces conditions. Par conséquent, votre travail, quel qu’il soit, ne doit pas être uniquement un échange force de travail contre argent.
Toutefois, le travail n’est pas non plus forcément un projet de vie en soi. Si l’on admet que nous sommes tous des êtres intégraux, alors la partie professionnelle et la partie familiale doivent être gérées de manière équilibrée. Si une partie semble prendre le dessus, alors la seconde partie sera automatiquement affectée.
En fait, vous ne pouvez faire aucun sacrifice personnel, au nom du travail, sans compromettre votre vie personnelle. Il est clair que vous devez négocier en permanence avec vous-même entre ce que vous voulez et les sacrifices nécessaires pour l’obtenir. Mais jamais ces sacrifices ne doivent mettre en danger votre vie personnelle, votre famille et votre santé. Faire chaque jour plus de sacrifices en pensant que demain votre situation sera meilleure, est une illusion. Le risque est que vous soyez toujours insatisfait de ce que vous venez d’obtenir suite à vos sacrifices, en pensant que de nos nouveaux sacrifices pourraient vous amener à obtenir encore plus.
Et évidemment, les conséquences seront de nouveaux sacrifices pour satisfaire ces nouveaux besoins, avec au final un sentiment permanent d’insatisfaction, et le risque d’avoir sacrifié beaucoup au plan personnel, pour pas grand-chose. Il est important de ne jamais oublier que le bonheur est un processus permanent. Chaque jour est une vie. Chaque jour où nous oublions de vivre pleinement, est une vie perdue.
Vous devez donc vous occuper de cet équilibre entre votre travail et votre part personnelle. Si vous vous sentez satisfait au plan professionnel, vous serez plus disponible pour les autres dans votre vie personnelle et si vous êtes heureux dans votre vie personnelle, vous serez plus efficace dans votre travail.

Comment trouver le travail dont vous rêvez ?

Entre la peur du changement ou bien tout simplement la difficulté à savoir ce que l’on veut vraiment, il est parfois difficile de trouver le travail idéal. Je vous propose donc quelques pistes.

1. Concentrez-vous sur vos valeurs.

Quelles sont les choses vraiment importantes dans votre vie? Si vous répondez l’argent, il y a généralement d’autres valeurs cachées derrière celui-ci (telles que la sécurité, le pouvoir, l’indépendance …). Votre projet de travail doit donc être en accord avec vos valeurs fondamentales afin d’éviter certaines déconvenues.

2. Demandez-vous : Qu’est-ce que je veux garder de ma vie actuelle?

Généralement, la peur du changement nous paralyse, nous empêche d’agir et de lancer de nouveaux projets. Au lieu de vous concentrer sur ce qui pourrait changer, demandez-vous simplement quelles sont les choses que vous aimez de votre vie actuelle et que vous ne voulez pas perdre. Assurez-vous de faire le nécessaire pour garder ces aspects positifs et prise de décision du changement sera beaucoup plus facile.

3. Établissez un profil de votre travail idéal.

En tenant compte de la liste de vos valeurs et des choses que vous voulez sauver de votre vie actuelle, essayez d’établir un profil général de votre travail idéal sans vous focaliser sur un seul. Par exemple: « ma valeur principale est la famille, je veux avoir du temps pour le passer avec mes enfants, mon travail futur aura des horaires flexibles pour consacrer du temps à ma famille ».

4. Gardez l’esprit ouvert.

Considérez le changement de travail comme un objectif à moyen terme, gardez l’esprit vif pour profiter de toutes les occasions de votre vie quotidienne pour vous concentrer sur votre travail futur. Par exemple, vous voulez ouvrir une entreprise sans savoir vraiment ce que ce serait. Profitez des achats du week-end pour voir comment fonctionnent les magasins, quelles sont les choses que vous aimez, etc.

5. Choisissez un mentor.

Choisissez une figure, vivante ou non, connue ou anonyme, qui puisse être une référence ou un exemple pour vous. Et lorsque vous faites face à une situation délicate, demandez-vous simplement: que ferait-il / elle à ma place? Comment gérerait-il la situation ? Voir votre situation d’un point de vue externe, du point de vue d’une personne qui réussit, vous aidera à prendre la bonne décision.

6. N’ayez pas peur de vous tromper.

Une étude récente indique que les personnes qui créent une entreprise ont en moyenne deux expériences de travail défectueuses avant d’ouvrir une entreprise prospère. Donc, le plus important est de ne pas perdre courage, de ne pas craindre l’erreur, mais d’en tirer des leçons, de s’améliorer chaque jour.