Sept astuces pour désarmer un supérieur hiérarchique agressif

Vous avez des difficultés à faire face à l’agressivité constante de votre supérieur ou de votre patron ? Je vous propose ici sept astuces pour reprendre  le contrôle en toute sécurité.

Pouvoir gérer son supérieur hiérarchique est sûrement le rêve de chaque employé. Avoir le pouvoir, changer de rôle, prendre des décisions font sans doute partie des désirs récurrents de chaque personne dans le cadre d’une relation hiérarchique, en particulier lorsque le patron aime les conflits. Pour améliorer cette relation improductive, je vous propose sept astuces pour gérer votre interlocuteur.

1. Décrivez-lui de façon objective la situation.

Il faut que votre patron comprenne que vous avez perçu ses intentions nuisibles. Il peut s’avérer positif d’aller le voir et lui dire franchement, ce que vous pouvez percevoir de la situation, en vous basant sur des faits objectifs (ton de la voix, paroles employées, actes précis), en évitant au maximum les appréciations subjectives. Evidemment, il est recommandé d’avoir cette conversation lorsque vous êtes seul avec lui.

2. Désarmez la situation.

Il n’y a pas de mauvaises personnes, il n’y a que des personnes qui souffrent. Vous pouvez donc oser demander à votre patron: « Depuis quelques jours, j’ai remarqué que vous ne vous sentiez pas bien. Voulez-vous que nous parlions de ce qui vous inquiète?

3. Faites face à votre patron.

La fermeté ne rime pas forcément avec agressivité. Vous pouvez camper sur votre position si vous la croyez bonne tout en sollicitant et acceptant le dialogue. Cette technique consiste à envoyer à votre patron le message suivant : « Les relations conflictuelles ne m’intéressent pas cherchons ensemble une solution. »

4. Optez pour la manière humoristique.

Venez au bureau avec un marteau ou un gant de boxe et proposez à votre chef de se battre avec l’instrument désiré. Évidemment, c’est de l’humour. L’idée est que votre patron réalise l’absurdité de la situation. Ce type de technique n’est valable que si vous avez tissé une situation de confiance avec votre supérieur, mais qu’un conflit ponctuel empoisse votre relation actuelle.

5. Essayez d’être un pédagogue.

Il s’agit d’expliquer à votre supérieur que si le problème empire, il risque également de se retrouver dans une situation difficile devant son propre patron. Un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès.

6. Ignorez votre supérieur.

Cette option consiste à laisser votre supérieur parler et à ne jamais lui répondre, à préparer vos munitions pour « le jour » du combat. Attention, cela suppose que vous deviez être très rigoureux et pouvoir démontrer avec des chiffres et des éléments objectifs la qualité de votre travail. Sinon, vous êtes cuits !

7. Choisissez de couper la relation.

Solution extrême, il vaut mieux parfois partir que de continuer à subir une situation qui nuit à votre santé mentale. Si vous constatez que la relation avec votre supérieur se dirige vers une impasse, il est préférable de chercher un moyen de changer de service ou de département.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s